“J’appelle ciel et terre aujourd’hui à témoin contre vous, que j’ai placé devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction: choisi donc la vie, afin que toi et ta semence puisse vivre. Deutéronome 30:19 KJV Française

Je ne crois pas que nous choisissons consciemment la mort, ou quand même nous le faisons, je ne pense pas que nous le faisons avec toute connaissance de ce qu’est réellement la mort.

De plus, celui qui s’est soumis à cette vérité: il n’y a pas de vie en dehors de Dieu , je suis convaincu que nous cherchons tous à nous affranchir de la condamnation du monde et de vivre la promesse du don de Dieu qui est déclaré dans Romains 8:1-2:

Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Christ Jésus, qui marchent non suivant la chair, mais suivant l’Esprit. Car la loi de l’Esprit de vie en Christ Jésus m’a rendu libre de la loi du péché et de la mort.

Je ne veux pas que vous ignoriez la description spécifique de celui qui n’est plus dans la condamnation; ce n’est pas:

  • celui qui mentionne quotidiennement Jésus-Christ
  • celui qui croit en Jésus-Christ
  • celui qui fréquente une église remplie de Dieu.

mais plutôt “ celui qui ne marche pas suivant la chair, mais suivant l’Esprit” car la chair est éternellement condamnée avec le péché, et l’Esprit est éternellement pleine de l’abondance de la vie qui est en Christ. 

Car ceux qui sont suivant la chair prêtent attention aux choses de la chair; mais ceux qui sont suivant l’Esprit, aux choses de l’Esprit. Romains 8:5 KJV Française

Car concernant celui qui croit en Dieu seul, c’est écrit: “ Tu crois qu’il n’y a qu’un Dieu; tu fais bien:les diables le croient aussi, et tremblent.” (Jacques 2:19). Ce qui veut dire que croire c’est une partie de l’appartenance à Christ. 

Quant à ceux qui appartiennent à Christ, c’est écrit “ Car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu, sont les fils de Dieu” (Romains 8:14) et c’est écrit encore …Ceux qui sont les enfants de la chair, ceux-là ne sont pas les enfants de Dieu…(Romains 9:8)

Par exemple, prenez les enfants d’Israël, comment ils ont échoué de vivre la vie de paix et du repos que Dieu leur avait prédestiné. 

Au début, ils ont appris que le Seigneur, leur Dieu, avait vu leurs afflictions et qu’il était venu les libérer des égyptiens. Ils ont cru et ont reçu Moïse et Aaron, et ont incliné la tête pour adorer Dieu. ( se référant à Exode 4:30-31)

Au moment où ils ont d’abord entendu la bonne nouvelle, ils ne s’attendaient pas à aucun défi ni à aucune résistance, de la même manière que nous les faisons aussi, quand nous entendons la bonne nouvelle, l’évangile de paix qui nous est prêché.

La plupart d’entre nous, sont ébouriffés par les défis et les résistances que nous rencontrons, comme l’ont été les enfants d’Israël, ce qui a souvent amené à douter de Dieu.  

Assurément, si nous ne croyons pas et ne sommes pas convaincus et déterminés par la promesse, on ne peut pas trouver et se réjouir du don de Dieu. Car rien n’est rendu manifeste aux hommes à moins qu’ils se mettent à chercher cette promesse. Car ainsi il est écrit concernant ceux qui trouveront: …cherchez, et vous trouverez… (Matthieu 7:7 KJV Française)

Aucune personne ne peut maintenant se forcer à chercher ce qu’il/elle n’est pas convaincu ni ne croit, et s’il n’y a pas d’engagement, il n’y a pas de résultats.

Les défis et la résistance ont amené même Moïse à remettre en question le plan de Dieu.

Et Moïse se tourne vers le SEIGNEUR et dit: Seigneur, pourquoi as-tu ainsi maltraité ce peuple? Pourquoi m’as-tu envoyé? Car depuis que je suis venu à Pharaon pour parler en ton nom, il a maltraité ce peuple, tu n’as pas non plus du tout délivré ton peuple. Exode 5:22-23 KJV Française

Nous nous concentrons régulièrement sur la merveilleuse promesse de Dieu sur nos vies et nous devenons distraits du fait que nous avons un ennemi, qui fait tout ce qui est en son pouvoir de nous empêcher de vivre cette promesse.  

Maintenant, ceci n’est pas pour vous faire croire que l’ennemi est au-dessus de Dieu, mais plutôt de ne pas négliger ce que même Jésus a dit à propos de l’ennemi. Jésus veut que nous soyons éveillés dans l’Esprit, pour connaître Dieu en premier et de connaître qui est votre ennemi, ses oeuvres mauvaises, son existence sur la terre, et ce que cela signifie pour nous qui croyons en Dieu. 

“Le voleur ne vient que pour voler, et tuer et détruire: je suis venu, afin qu’ils puissent avoir la vie, et qu’ils puissent l’avoir plus abondamment.” Jean 10:10 KJV Française et c’est écrit encore: “ Voici, je vous envoie comme des moutons au milieu des loups: soyez donc prudents comme les serpents et inoffensifs comme des colombes.” Matthieu 10:16

Le Serpent qui est mentionné par Jésus est toujours sur la terre jusqu’à ce jour pour égarer le monde, et c’est le même serpent qui a dépouillé Adam et Ève de la vie qu’ils avaient en Dieu, et ceci nous le connaissons à travers les écritures trouvées dans le livre de Révélation 12:9

Depuis le commencement, il a été déclaré comme suit “ Or le serpent était plus subtil qu’aucune des bêtes des champs que le Seigneur Dieu avait faites” Genèse 3:1 KJV Française. Or, cela ne veut pas dire que nous devons devenir comme des serpents, mais modérément sage comme le serpent, afin que nous puissions connaître ses secrets et discerner comment le vaincre.

Par conséquent, nous ne devons en aucun cas négliger l’ennemi comme indiqué dans les saintes écritures, car il serait imprudent de le faire.

Paul a exprimé ses inquiétudes à propos de ceux qui étaient dans l’église à Corinthe, comme suit: 

Mais je crains, en quelque sorte, comme le serpent enjôla Ève par sa sournoiserie, qu’ainsi vos cerveaux ne soient corrompus abandonnant la simplicité qui est en Christ. 2 Corinthiens 11:3 KJV française

Il est arrivé aux enfants d’Israël à se détourner de croire lors des défis et de résistance provoqués par Pharaon. Malgré cela, nous aussi, nous nous détournons de croire à la bonne nouvelle, l’évangile de la paix par les défis et la résistance déclenchés par satan.

Lorsque quelqu’un entend la parole du royaume et ne la comprend pas, alors vient le malin, et il ravit ce qui était semé dans son coeur…mais celui qui a reçu la semence dans des endroits pierreux, c’est celui qui entend la parole et qui la reçoit au moment même avec joie; toutefois il n’a pas de racine en lui-même, mais ne dure qu’un moment: car lorsque la tribulation ou la persécution survient à cause de la parole, bientôt il est offensé. Matthieu 13:19-21 KJV Française.

L’ennemi se réjouit de là où il n’y a pas de la compréhension, et il trouve l’espoir en suscitant des défis et de la résistance afin de dissuader le peuple de Dieu de croire, qui se réjouit de la parole de Dieu sans avoir de racine en lui pour le détourner contre son Dieu. 

Naturellement, si nous ne sommes pas enracinés dans la parole de Dieu, nous considérerons la bonne nouvelle, l’évangile de paix incroyable et voir même insensée.

Ne soyez pas trompés, les défis et la résistance ne sont pas déclenchés par l’ennemi pour empêcher Dieu, comme si c’est impossible, mais plutôt d’empêcher aux hommes de suivre Dieu jusqu’au bout. Car l’ennemi est convaincu de l’autorité et de la souveraineté de Dieu, c’est vous et moi qui avons besoin d’être convaincu de la souveraineté et du pouvoir de Dieu.

Pour rester dans le chemin vers la vie, nous devons avoir l’assurance de l’autorité et de la souveraineté de Dieu dans nos coeurs

Celui qui a commencé une bonne oeuvre en vous l’exécutera jusqu’au jour de Jésus-Christ. Philippiens 1:6 KJV française

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.